Projet Défense : Jour 6

Jour 6 :
Base Aéronavale d'Hyères


Pour la 6ème journée de ce dispositif, 14 élèves accompagnés par la MLDS de Toulon ont été accueillis le 29 février 2016 dès 8h45 par le capitaine de vaisseau Ludovic Segond sur la base aéronavale d'Hyères. Ils ont rencontré des représentants de l'école des personnels de pont d'envol, qui reçoit chaque année des jeunes non diplômés pour en faire des marins et des équipiers.

Au cours de la matinée, les élèves ont été initiés à l'art des nœuds marins, puis habillés de combinaisons spécifiques ils ont eu la chance d'assister aux manœuvres d'accompagnement d'un appontage de Super Etendard. Ils ont pu aussi visiter les ateliers de maintenance des hélicoptères et échanger avec les techniciens sur leur parcours de formation.  

Après le repas avec les soldats à « l'ordinaire », les pompiers de cette base aéronavale qui accueille un aéroport civil et militaire leur ont montré les spécificités de leurs métiers base. La journée s'est terminée dans la bonne humeur par une activité physique.

Jour 6 Brève

http://www2.ac-nice.fr/cid99700/une-belle-initiative-sur-la-base-aeronavale-d-hyeres-pour-vaincre-le-decrochage-scolaire.html

Jour 6 Var Matin
http://www.clg-genevoix.fr/ADI/files/users/manon.veglio/Projet%20D%C3%A9fense/Jour%206%20Var%20Matin.pdf



 

Porjet Défense : Jour 5


Jour 5 :
UIISC 7 Brignoles

 

Pour la 5ème journée de ce dispositif, 13 élèves accompagnés par la MLDS de Toulon ont été accueillis mercredi 24 février par l'Unité d'Intervention et d'Instruction de la Sécurité Civile 7 (UIISC7) de Brignoles.
Ces soldats spécialisés dans le secours ont fait découvrir aux élèves le théâtre de leurs interventions en France et à travers le monde : tremblement de terre en Haïti, en Algérie ou au Tibet, virus Ebola en Guinée, aussi bien que feux de forêt en Corse, etc.
 
Les jeunes ont travaillé sur les gestes qui sauvent (position latérale de sécurité, massage cardiaque, utilisation de défibrillateurs) et obtenu leur certificat d'initiation aux premiers secours. Ils ont manié les lances à incendie lors d'un atelier « Feu de forêt » et ont testé leur persévérance, leur compétitivité et leur esprit d'équipe lors de différents ateliers sportifs.
 
La journée s'est terminée dans la bonne humeur par une remise de récompenses et du fanion de l'UIISC7.

Jour 5  Brève
http://www2.ac-nice.fr/cid99450/lutte-contre-le-decrochage-13-jeunes-immerges-au-sein-d-une-unite-d-intervention-de-brignoles.html

Jour 5 France 3
http://france3-regions.francetvinfo.fr/provence-alpes/var/l-aide-de-l-armee-contre-le-decrochage-scolaire-902593.html

Jour 5 Var Matin
http://www.clg-genevoix.fr/ADI/files/users/manon.veglio/Projet%20D%C3%A9fense/Jour%205%20Var%20Matin.pdf

 

Projet Defense : Jour 4

Jour 4 :
Musée de la Marine et Conservatoire des Uniformes.


Lundi 1er février, le groupe MLDS a été accueilli par le personnel du Musée de la Marine de Toulon.

Après un buffet d'accueil, les jeunes ont découvert le quotidien des marins sous la royauté en faisant appel à leurs sens ; visuellement avec des tableaux de Toulon mais aussi  par  le toucher à travers le traditionnel biscuit de mer.
Puis, tels de vrais historiens, vêtus de gants, ils ont pu tourner les pages d'ouvrages uniques. Ils ont été particulièrement sensibles au manuscrit recensent les peines infligées aux galériens et à la couleur verte du bonnet des bagnards qui témoignait d'une condamnation à perpétuité.

L'après-midi, les élèves ont été invités en tant que collaborateurs à découvrir le métier de "docteur du livre" avec le témoignage d'un relieur.
Au conservatoire des tenues, nombre d'entre eux ont porté des gilets pare-balles et ils ont pu par le biais des costumes, mesurer l'étendue des métiers possibles dans la marine.
Les élèves sont ensuite partis sur un "rallye-questions" où libres de leurs déplacements ils avaient à charge de trouver les réponses dans les différentes vitrines du conservatoire.

La journée s'est clôturée par l'intervention de personnels de recrutement avec qui ils ont pu échanger sur leur projet professionnel.
Les jeunes repartent avec un défi : écrire un rap sur leur journée en vue du challenge du 21 avril prochain.